Docteur Alexandre BAUD
Chirurgie Orthopédique et Traumatologie Sportive - Marseille

Méniscectomie

Méniscectomie

Avec plus de 100 000 procédures par an en France, la méniscectomie est l’une des interventions les plus fréquentes en Orthopédique. Les études scientifiques ont démontré que les méniscectomies totales étaient pourvoyeuses d’arthrose. C’est devant cette constatation que le concept d’économie méniscale est né. La méniscectomie doit être la plus partielle possible pour conserver le rôle de stabilisateur et d’amortisseur du genou.

 

Elle est réalisée chez des patients plus âgés, pour des lésions méniscales instables (radiaire, oblique…) en zone avasculaire, et dans un contexte de ménisque dégénératif.

La technique chirurgicale

La ménisectomie sous arthroscopie vise à réséquer une lésion méniscale symptomatique tout en conservant un maximum de ménisque sain. L'arthroscopie permet d’explorer l'intérieur du genou, de faire un diagnostic et de traiter des lésions, en particulier méniscales et ligamentaires.

 

L'Arthroscope est un tube de quelques millimètres de diamètre, muni d'un système optique et d’un système d'éclairage, il est couplé à une caméra vidéo miniaturisée, elle-même reliée à un écran de télévision couleur. Il est mis en place à l'intérieur du genou par un orifice minime, un ou parfois plusieurs autres petits orifices cutanés sont nécessaires pour l'introduction d'instruments fins dans l'articulation.  Pendant tout l'examen, le genou est gonflé avec du liquide (sérum physiologique).

L'arthroscopie permet de regarder : la cavité articulaire, les ménisques (interne et externe), le cartilage (de la rotule, du fémur, du tibia), la membrane synoviale (poche qui entoure l’articulation), et les ligaments croisés. Elle permet de réaliser une cartographie lésionnelle de votre genou.

 

De grandes avancées technologiques ont vu le jour ces-dernières années. L'utilisation d’instruments miniaturisés de haute précision permet désormais d’effectuer des méniscectomies « a minima » pour conserver un maximum de ménisque sain.

Comment se déroule votre hospitalisation?

Cette intervention se déroule en Chirurgie Ambulatoire. Vous serez admis dans notre établissement le matin de l’intervention.

 

L’intervention chirurgicale se déroule au bloc opératoire sous anesthésie générale ou loco-régionale et dure environ 30 à 45 minutes. Une anesthésie locale complémentaire sera réalisée par votre chirurgien au cours de l’intervention.

 

Une fois opéré, vous serez transféré en salle de réveil pour une durée de 1 à 3 heures. Passé ce délai, vous retournerez dans votre chambre. Une collation vous sera donnée en attendant que le kinésithérapeute réalise le premier levé.

Votre rééducation débutera à ce moment-là. Vous marcherez dans le couloir avec une paire de cannes anglaises, une attelle de genou et vous commencerez à monter et à descendre les escaliers. Le kinésithérapeute vous apprendra les gestes à ne pas faire et quelques exercices d’auto-rééducation.

 

En fin de journée, vous aurez la visite de votre chirurgien vous pourrez regagner votre domicile accompagné d’un proche. Votre sortie sera autorisée, une fois que les objectifs initiaux auront été atteints : transfert lit-fauteuil seul, marche seule avec 1 ou 2 cannes anglaises, montée et descente de escaliers.

Quelles sont les suites opératoires d'une méniscectomie?

Votre rééducation s’écoulera sur environ un à trois mois. Celle-ci pourra s’effectuer chez un kinésithérapeute à raison de 20 séances. Après être rentré chez vous, il est conseillé d’observer un temps de repos pendant quelques jours avec une attelle de genou que vous aurez après votre arthroscopie. Le glaçage pluriquotidien de votre genou est primordial pour diminuer les douleurs et l’épanchement intra-articulaire. A l’issue de cette période vous aurez à effectuer des séances de rééducation pour retrouver la mobilité articulaire, la tonicité musculaire et la stabilité de votre genou, aidée par de la physiothérapie antalgique.

 

La durée de la phase de réadaptation aux activités de la vie quotidienne varie d’un individu à l’autre et dépend de la topographie et du type de lésion. L’appui total immédiat est autorisé et il est conseillé de mobiliser votre genou dans les limites de la douleur et en limitant l’hyperflexion les premiers jours.

Vous serez en mesure de reprendre votre activité professionnelle à l’issue du premier mois pour les activités sédentaires, et entre 3 et 6 mois, pour vos activités plus exigeantes.

 

Vous serez régulièrement revu par votre chirurgien lors de visites de contrôle, à un mois, puis régulièrement pendant toute la durée de récupération. La reprise des activités sportives doit s’effectuer à l’issue de la période de réadaptation fonctionnelle réalisée chez le kinésithérapeute et après autorisation de votre chirurgien.

La Chirurgie Ambulatoire

La chirurgie méniscale est une intervention qui se déroule dans la majorité des cas en chirurgie ambulatoire. Elle permet un retour à domicile le jour même de l’intervention chirurgicale.

 

La consultation préopératoire permet d’évaluer votre éligibilité à ce type de prise en charge. Les pathologies à haut risque de décompensation, et le fait de vivre seul à domicile sont des contre-indications à la chirurgie ambulatoire.

 

Le Docteur BAUD propose cette prise en charge à tous ses patients nécessitant une chirurgie méniscale, éligibles à la chirurgie ambulatoire.

 

Pour plus d’information, vous pouvez consulter la page dédiée à la chirurgie ambulatoire en cliquant sur le lien suivant.

Quels sont les objectifs d'une Méniscectomie?

L’objectif de votre chirurgie est d’améliorer votre qualité de vie par la disparition de votre gêne dans les activités quotidiennes et la reprise des activités sportives. Une fois votre rééducation achevée, vous pourrez espérer obtenir un genou sec, peu ou pas douloureux, avec un gain de mobilité, et une disparition des blocages.

 

Cette technique chirurgicale permet d’obtenir 62 à 90% de bons résultats avec de meilleurs résultats chez les patients indemnes d’arthrose radiologique et des résultats moins bons pour le ménisque externe. Les études comparatives versus traitement médical révèlent une supériorité du traitement chirurgical les premières années mais une absence de supériorité entre ces deux traitements après 5 ans.

La méniscectomie TOTALE entraîne une augmentation du risque de développer une arthrose secondaire par un facteur 6. C’est la raison pour laquelle, il est recommandé de réaliser des méniscectomies « a minima ». Des études rétrospectives ont démontré que le taux d’apparition d’une arthrose symptomatique était corrélé à la taille de la résection.

Quels sont les risques d'une Méniscectomie?

Comme dans n’importe quelle chirurgie, il y a des risques potentiels. Il est important que vous soyez informés des risques avant que la chirurgie ait lieu. Il vous en sera fait état lors de votre consultation chirurgicale.

 

  • L’infection (<0.5%). Outre les infections nosocomiales contractées au décours de votre hospitalisation, des problèmes infectieux peuvent survenir à distance du geste chirurgical. Une excellente hygiène est la règle lorsque l’on a été opéré. En effet une infection quelconque, dentaire, urinaire, digestive, pulmonaire, cutanée ou autre, peut conduire à Infecter votre genou. Il est donc impératif que votre médecin traitant soigne avec attention tous les foyers infectieux potentiels que vous pouvez développer au cours de votre vie.

 

  • Phlébite – Embolie pulmonaire (~0.003%). Pour prévenir ces risques liés à l’existence de caillots sanguins, il vous sera prescrit un traitement anticoagulant après la chirurgie. Le kinésithérapeute, suivant les instructions du chirurgien, vous invitera à marcher dès les premiers jours opératoires pour diminuer ce genre de problème.

 

  • Hématome (~0.5%). L’hématome après une arthroscopie du genou est un phénomène normal. Cela devient une complication lors qu’il est trop important et/ou qu’il comprime les tissus de voisinage.

 

  • Douleurs et algodystrophie. Toute chirurgie n’est pas dénuée de risque d’entrainer des douleurs post-opératoires qui régressent la plupart du temps avec un traitement médical bien conduit.

 

  • Les complications liées à la technicité du geste opératoire ou du geste anesthésique.

 

  • Les lésions neurologiques et vasculaires per ou post-opératoires.

 

Album photo

"Sauvegarder vos ménisques est notre priorité."

Docteur Alexandre BAUD

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.